HAMID BASKET

Réalisateur et acteur, producteur et scénariste, a contribué à faire connaître le cinéma italien au Maroc et la culture marocaine en Italie, suscitant ainsi un important dialogue entre les cultures et les civilisations des deux pays.
L’Italie pour Hamid Basket, c’est une grande histoire d’amour née au premier contact.
Arrivé dans la péninsule pour des études de réalisation audiovisuelle, Hamid, déjà fort d’une carrière prometteuse d’acteur, tombe immédiatement sous le charme de l’Italie.
Quelques années plus tard, son diplôme en poche, il rejoint le Maroc.
Et après de multiples réalisations et productions Maroco-Italiennes il a fondé l’Ecole des Métiers du Cinéma de Casablanca en 2008 ainsi en 2010, le président de la République italienne lui a attribuer le titre de « Chevalier de l'ordre de l'Etoile de solidarité italienne ».
Une distinction pour son engagement artistique, sa promotion de la culture et du cinéma marocains en Italie et, inversement, ses efforts pour faire connaître le cinéma italien au Maroc.
Avant de devenir réalisateur et producteur, Hamid Basket a commencé par se faire un nom au cinéma en tant qu’acteur.
Prix d’interprétation Jeune Espoir au Festival National du Cinéma de Tanger en 1995, on le retrouve à l’affiche de plusieurs films marocains qu’il s’agisse de « La prière de l’Absent » de Hamid Bennani, de « Femmes et femmes » de Saâd Chraibi ou encore de « Histoire d’une rose », de Abdelmajid R’chiche, de « Feu et Sable » de Souhel Benbarka… Le goût pour le jeu d’acteur naît très tôt chez Hamid Basket.
A tout juste 9 ans, il développe une passion pour le théâtre qu’il découvre en fréquentant la maison de jeunes de Hay Mohammedi, pépinière de tant d’artistes marocains de renom. Son bac en poche, Hamid basket s’empresse de concrétiser son rêve d’enfance en s’inscrivant à l’Institut Supérieur d’Art Dramatique et d’Animation Culturelle (ISADAC).
Après quatre années d’études, le jeune homme décroche son diplôme. Remarqué par les réalisateurs marocains, il perce très vite dans le métier. Mais au bout de quelques années, le jeune homme ne se suffit plus de ce parcours. Il veut toucher à autre chose, ajouter de nouvelles flèches à son arc.

Le retour au Maroc se fait sous le signe de la création. Hamid Basket participe à la production de plusieurs films marocains et étrangèrs, telles que « Spy Game » de Tony Scott, « A Casablanca les anges ne volent pas », de Mohamed Asli, « Les voisines d’Abou Moussa » de Mohamed Abderrahman Tazi, "Le marchand de tissus" de l’italien Antonio Baiocco, "Les secrets des chasseurs" de Massimo Spano, et les téléfilms "Le Labyrinthe" et "Fettouma" pour la deuxième chaîne 2M. Sa dernière réalisation est le long-métrage ''Le Silence des Papillons'' qui a été primé dans plusieurs festivals internationaux

HAMID BASKET FODATEUR DE L’EMCC

De son amour pour le 7ème Art fait naître une école, l’Ecole des Métiers du Cinéma de Casablanca.
Celle-ci est le fruit d'un partenariat italo-marocain scellé par une convention entre la préfecture des arrondissements de Sidi Bernoussi, la commune urbaine de Casablanca, l'association de gestion du centre Sidi Moumen pour le développement humain et la région Lazio et Cinecitta Luce en Italie. Hamid Basket en est le fondateur et le directeur.
Inaugurée par Sa Majesté Mohamed VI dans le cadre de l'INDH, l’école offre aux jeunes du quartier, la possibilité de se former aux métiers du cinéma.
Elle donne aussi des cours de langue italienne et contribue au développement social dans ce quartier défavorisé mais riche de jeunes potentialités. Elle représente de ce fait un important instrument de renforcement des liens entre le Maroc et l'Italie en particulier dans les domaines culturel et artistique.
Le titre de « Chevalier de l'ordre de l'Etoile de solidarité italienne », décerné en 2010 à Hamid Basket, récompense en particulier les efforts de ce dernier en direction des jeunes issus d’un milieu défavorisé. Des efforts méritoires en ce qu’ils donnent à ces jeunes l'occasion de s'exprimer, de s'épanouir et de se confirmer en tant que techniciens du cinéma et responsables d'activités génératrices de revenus.
Hamid Basket, récompensé par de nombreux prix lors de différents festivals en Italie, œuvre de manière constante à l’échange culturel entre l’Italie et le Maroc, qu’il s’agisse du cinéma ou d’autres formes d’expressions artistiques.


© 2019 | Tous droits réservés